Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

jeudi 26 octobre 2017

Témoignage 6 – Un abducté et témoin multirécidiviste

Nous avons vu dans le témoignage précédent que les suiveurs des tweets ummites pouvaient être à leur tour suivis.
Ici, nous avons un cas très différent, un témoin que l’on pourrait classer dans les "observateurs à répétitions" depuis l’enfance. 
Je le surnommerai MIW (pour Men In White, nous verrons pourquoi tout à l’heure). Il lui semble avoir été abducté à deux reprises : pendant son enfance et il y a 3 ans. Entre ces deux événements, il déclare avoir observé des OVNI, dont une fois, la plus impressionnante, avec un autre témoin.
Je resterai, dans ce billet comme dans le précédent, extrêmement proche du récit tel qu’il m’a été confié, afin que mes lecteurs puissent se faire une idée de la personnalité de MIW.



Voici donc ce qu’il m’a raconté, à charge pour moi de publier son histoire :

Retour dans le passé, MIW était un jeune enfant :
« J'avais 4 ou 5 ans, je partageais la même chambre qu'un de mes frères, au second et dernier étage de notre maison. Je me réveille au milieu de la nuit et vais à la fenêtre de laquelle arrivait une intense lumière verte. Là, à pas plus de 10 mètres, un appareil intégralement lumineux prenant alternativement une forme sphérique et une forme oblongue, silencieux. J'ai appelé mon frère à plusieurs reprises mais il n'a pas bougé une oreille. Aucun autre souvenir. Je me suis réveillé le lendemain matin dans mon lit et incorporais l'objet dans mes dessins le jour même. C'était en Normandie. »

Faisons avancer un peu notre machine à remonter le temps, MIW est désormais un adolescent.
« À 15 ans, dans une autre maison, chez mon père. Ma chambre était au troisième et dernier étage en ville haute, dominant toute la ville basse. Je fumais tous les soirs en douce mes premières clopes à mon velux. Pendant deux semaines environ, j'ai assisté tous les soirs à un genre de ballet, ou de jeu, entre une lumière verte et une autre rouge dans le ciel, au-dessus de la ville, avec les mouvements caractéristiques des OVNI dont nos appareils (connus) sont incapables. Ça durait 10 à 30 minutes à chaque fois. Mon grand frère était présent l'un de ces soirs. Ça l'a chamboulé... Moi, ça me faisait marrer. »
« Non, je n'ai jamais fait de photos. A cette époque, les portables n'existaient pas. Le seul appareil de la maison était celui de mon père, un truc "high-tech" auquel je n'avais pas le droit de toucher. »

Déplaçons-nous maintenant en 2010, MIW est un adulte et il va voir un phénomène qui va le marquer à jamais.
« Octobre 2010, dans le 49, il faisait nuit. Je me suis retrouvé à attendre un pote devant chez lui avec son cousin. La maison domine la vallée. Là, un appareil de la taille non pas d'un terrain de football mais d'un stade tout entier apparaît sur notre gauche, dans la vallée, comme par magie, à environ 300 mètres de nous (distance estimée grâce à Google Earth). 
En fait, nous avons tous les deux aperçu un point lumineux descendre du ciel, quasiment à la verticale, à une vitesse extravagante, dans notre champ de vision sur notre gauche. Ça a attiré notre attention, nous nous sommes donc tournés naturellement vers celui-ci. En une fraction de seconde, le point lumineux a fait une courbe tendant vers l'horizontale, ralentissant d'un coup et là, paf ! Le point s'est transformé, sous nos yeux, en ce truc gigantesque. Ça surprend !
Je ne pourrais décrire sa forme qu'en la dessinant. Observation d'une vingtaine de secondes, faible vitesse, pas un bruit. Il partait en direction de Nantes à basse altitude et a disparu comme il est apparu. Il s’est évaporé d’un coup sans se "retransformer" en point lumineux et sans remonter de manière visible. Juste : "tu me vois, tu m' vois plus !". Ce ne sont pas seulement ses lumières qui ont disparu, tous ses contours également. Il était très très bas, quand il est apparu, nous le voyions de profil. Il est très légèrement remonté au dessus du plateau dominant la vallée mais c’est tout. »

Comme vous l’imaginez, à ce stade, j’ai demandé à MIW de me décrire ce vaisseau :
« Je vais t'envoyer une photo d'un vaisseau de science-fiction bien connu, très approchant de ce qu'on a vu en t'expliquant les modifications à apporter... »
Et là, MIW m’a mis en lien un destroyer de Star Wars.
« Pour la forme générale, on est bon. Il suffit de virer l'espèce de tourelle arrière (ornée d'une sphère à chacun de ses côtés). Ensuite toutes les arêtes et les angles étaient des arrondis. Le corps triangulaire était deux fois plus épais. Tout le dessus était parcouru de lignes en pointillés de lumières blanches, dans le sens de la longueur du vaisseau qui était totalement noir. Nous n'avons pas vu le dessous mais aucune lumière ne semblait en émaner. »
« Quand il est apparu, on l'avait de profil et il effectuait une légère courbe sur la droite, il ne se penchait pas spécialement mais sa basse altitude combinée à la hauteur à laquelle nous étions ne nous a pas permis de voir le dessous. Par contre nous avons aussi bien vu l'arrière : 6 lumières en ligne sur toute la largeur : 2 énormes et blanches au milieu et de chaque côté, 2 un peu plus petites d’un rouge ultra pâle. Et oui, la surélévation y était, même un peu plus marquée que sur la photo. Et pour l'arrière, oui, triangulaire mais avec le sommet légèrement proéminent. Pour les dimensions, je dirais 300 à 400 m de longueur pour environ 200 de largeur... Un monstre silencieux !
Il y avait bien une structure apparente mais aucun angle marqué, tout était arrondi et il y avait beaucoup moins de détails que sur le vaisseau de Sci-Fi, du moins, de ce que nous avons pu voir. »
Le vaisseau tétraédrique noir que j’ai représenté au début de ce billet n’est en aucun cas une reconstitution mais il est issu tout droit de mon imagination.
Toutefois, MIW m'a fait ce croquis de la partie arrière du vaisseau :



« Je ne sais absolument pas si d'autres que nous ont observé cet appareil ce soir là. Faut savoir qu'il pleuvait, faisait nuit et que c’est un petit patelin où l'âge moyen est élevé, ça ne traîne pas. De plus, la maison du pote est un poil excentrée, sur les hauteurs. Pour ce qui est des réactions du cousin, nous avons eu à peu près les mêmes pendant la vingtaine de secondes : "C'est quoi ça ?" Suivi de diverses exclamations primaires : "Oh, put... ! Mer.. ! C'est quoi ce truc ?! La vache ! Mer.. !"..., et ainsi de suite. Quand il a disparu d'un coup en s'évaporant, c'était une succession de simples : "Oh ! Oh ! Oh !..." pour finir par un énorme éclat de rire coordonné, sûrement nerveux. Quand le pote est arrivé, on lui a tout de suite raconté mais il a cru qu'on voulait le faire marcher donc on n'a pas insisté. »

Août 2014, épisode suivant :
« Il y a 3 ans, au mois d'août, vers 23 heures, dans le 44. J'étais posé en camion, en bord de Sèvre. La grande baie arrière du camion était ouverte et je regardais les étoiles par celle-ci. Là, une lumière verte descend du ciel à la verticale et à toute vitesse à environ 150 m de moi jusqu'au niveau de l'eau et reste en stationnaire. Je la distinguais à travers les arbres. Je décide de laisser la chienne au camion et d'aller voir en empruntant le chemin qui longe la rivière. Je suis un couche-tard et n'étais absolument pas fatigué. Pourtant, j'avais à peine parcouru 50 m que j'ai été pris d'une extrême fatigue, sentant mes jambes me lâcher. Sans savoir pourquoi, j'ai entrepris de faire demi-tour et là, black-out. Je me suis réveillé vers les 4 heures du matin tout habillé sur mon lit. »
« Il me semble avoir de vagues souvenirs d'abduction durant les 2 black-out qui se sont produits suite aux observations. Mais c'est trop vague et je ne peux m'y fier car je me dis qu'il est possible que mon cerveau ait fabriqué (seul ou de manière induite) des souvenirs pour combler les manques causés par ces 2 black-out. »

Octobre 2017, l’épisode des Men in White :
 « À 2 reprises (peut-être plus et peut-être cela remonte-t-il plus loin mais pas observé si c'est la cas), un véhicule s'est arrêté au coin de mon terrain, chaque fois avec 3 personnes dedans, dont 2 avec chapeaux style borsalino mais en plus large (pas le conducteur) et semblant habillées en costards, fenêtres ouvertes et mitraillant de photos le terrain et les véhicules mais pas ce qui se trouve autour. Le premier coup, c'est moi qui les ai vues, dans une voiture gris métallisé genre Citroën. Ma chienne m'a prévenu mais le terrain est grand et quand ils m'ont vu arriver du milieu du terrain, ils m'ont mitraillé moi directement avant de partir en trombe…
Cela m'a paru étrange mais beaucoup de choses étranges se produisent après tout. Sauf que quelques jours après, un pote vient avec son chien et je l'ai laissé seul le temps d'aller faire une course ; je précise que je n'ai parlé de ce qu'il s'était passé ni à lui, ni à personne d'autre. À mon retour, il m'explique que les chiens sont partis en courant vers ce même coin de terrain, il les a donc suivis pour voir ce qu'il y avait et là, rebelote ! 3 personnes bien sapées dont 2 à chapeaux mitraillant le terrain, mais ce coup-ci dans une petite voiture blanche qui part en trombe quand il s'approche…
Je ne sais trop quoi penser mais il faut savoir que je n'ai aucun voisin proche, qu'il n'y a absolument aucune richesse sur le terrain (mis à part les arbres) car supportant mal la sédentarité, j'ai fait le choix depuis des années de vivre en camion aménagé en studio (un ancien poids-lourd). À savoir aussi, je ne verse dans aucun trafic quel qu'il soit et aucune infraction n'est à relever sur le terrain. Je ne suis pas non plus sujet à la paranoïa.
Enfin voilà ! Je tiens aussi à dire que j'engage ma parole et mon honneur, que tout ce que je raconte est l'exacte vérité, je n'ai même pas parlé du premier épisode à mon pote !
Ce qui est étrange, c'est le changement de véhicules malgré la similarité des personnages. Sinon, j'ai aussi eu droit à 2 violations de ma boîte mail et 2 autres de mon compte Twitter. J'ai beau ne pas être parano, depuis, j'ai quand même tendance à être au taquet à chaque véhicule qui ralentit. 
Pour les incursions sur mails et Twitter, j'en suis certain. J'ai demandé à un pote de remonter les IP mais il a fait chou blanc. »

Voilà… Décidément, il s’en passe des choses chez les suiveurs, plus que sur le canal ummite Twitter.
N’hésitez pas à poser des questions à MIW. Les commentaires sont là pour cela.

Comme sur tous les billets relatifs à des témoignages, j’invite mon lecteur à prendre en compte les réserves qui s’imposent.

Témoignage suivant

mardi 24 octobre 2017

Témoignage 5 - Un suiveur suivi

Les habitués de mon blog et les spécialistes du dossier UMMO savent que les ummites utiliseraient des petites sphères volantes pour surveiller en douce les terriens. 
J'ai déjà évoqué le sujet dans un précédent billet.

Mais là, c'est un des suiveurs des compte ummites Twitter qui nous a raconté une bien étrange histoire qu'il m'a autorisée à diffuser.
Appelons-le Tintin, si vous le voulez bien (j'ai pensé à Tintin car : "Qui le suit partout ? C'est Milou." Bon je le reconnais, le suiveur de notre ami n'est guère poilu, mais je ne referai pas le câblage tordu de mes neurones). Tintin souhaite garder l'anonymat car ni sa femme, ni ses enfants ne sont au courant. Il souhaite les préserver et ne pas les inquiéter, ce qui est tout à son honneur. Souvenez-vous en si vous commentez, je ne publierai pas si vous révélez son identité...

Voilà comment ce jour-là, le 12 août 2017, il a conté, sur Twitter, ce qui lui était arrivé :
"Ce soir-là, en visite chez un pote, je lui parle/montre les comptes ummites sur mon MacBook.
En sortant de chez lui, il est devenu tout blanc et m'a dit :"Y'a une boule métallique en lévitation au-dessus de toi.". La boule était un peu plus grosse qu'un ballon de foot d'après lui, car moi je n'avais rien vu en me retournant, parfaitement lisse, aspect aluminium, reflétant l'environnement. Mon ami était complètement ignorant du dossier, mais c'est quelqu'un de confiance. Je dirais même DE CONFIANCE ! Et vraiment pas du genre à flipper pour des broutilles. Il habite en campagne dans un coin très paumé. On est resté un moment... moi à rigoler... lui à s'énerver. Sur le chemin du retour, j'ai bien cru apercevoir deux de ces boules, mais j'étais seul à 2 heures du matin au volant, dans la campagne.
Un soir, en sortant les poubelles, j'ai revu deux de ces boules au-dessus de chez moi à environ trois mètres du toit et ça à deux reprises. Bon, j'habite une bourgade avec des habitations autour, mais c'était désert ces soirs-là et j'ai voulu photographier la seconde fois. Mais cela a disparu en un clin d’œil au moment du clic. Je suis perplexe et plus enclin à croire un ami sincère proche."

Nous en étions restés là, jusqu'à ce que le 19 octobre 2017, Tintin diffuse une photo de la mystérieuse sphère métallique, qu'il a enfin réussi à photographier, en l'accompagnant d'un commentaire que je reproduis ici :



"Avant de donner plus d'infos sur cette photo, je tiens à te dire [X] et à vous avouer mes ami(e)s que je partage des fois avec vous sur ce réseau... des choses personnelles finalement intimes que je n'aborde pas de front avec les membres de ma propre famille. C'est une des raisons, peut-être, qui justifie mes interventions quelquefois familières. Pardon si certain(e)s voient un manque de respect dans le tutoiement, pour moi c'est amical... Mais comprenez que ni mon épouse et encore moins mes enfants n'ont vu ce cliché. Je les préserve tant que possible de certaines informations qui peuvent être perturbantes...

D'autre part, je suis personnellement soulagé, je crois, d'avoir pu prendre cette photo car je me demandais si je n'étais pas atteint de troubles oculaires dernièrement ou d'une autre pathologie. Mais je reconnais que lorsque l'"enthousiasme" s'estompe, je suis confronté à une logique rationnelle qui me rassure. Si je n'avais pas pris moi-même cette image, en toute sincérité, je serais très sceptique et je ne sais même pas si je chercherais à en savoir plus... Plus le temps passe, plus je la regarde et plus je doute... Donc pardon, mais rester prudent est certainement de nature humaine, peut-être afin d'assimiler au mieux certaines informations nouvelles.

Donc, ceci dit, je ne suis pas certain mais ce phénomène est apparu 3 fois depuis le début de l'année.
La 1ère fois, c'est un ami proche (non ummologue) qui a vu une sphère similaire alors que je quittais son logement très tard (moi je n'ai rien vu tout de suite). J'ai eu l'impression d'apercevoir cela sur la route du retour mais sans certitude. Il faut bien que je vous précise que mon ami aujourd'hui n'a même pas voulu que je lui parle de la photo.  :) Puis j'ai aperçu 2 soirs de suite, quelques mois après, un phénomène similaire au-dessus de mon logement alors que je sortais les poubelles seul. Le deuxième soir, j'ai tenté de photographier mais sans succès... Sur les jours suivants, j'ai eu l'impression que "ça" me suivait mais rien de certain ; je préfère mettre cela sur le compte de la fatigue et peut-être d'une légère paranoïa...
Et cette dernière fois, où j'ai pu zoomer et cliquer avant que cela ne disparaisse...
Pour répondre à ta question [X], je n'ai pas ressenti de symptôme particulier, juste l'adrénaline...

Je reconnais par contre qu'à chaque fois je suis sur le point de me désabonner des comptes et d'arrêter de tweeter car je crois que je prends tout cela un peu trop à cœur. D'ailleurs, sur nos derniers échanges, je me suis laissé emporter par un sentiment trop "profond" de découragement et d'amertume... Je dois prendre du recul au regard des "informations" que nous recevons sur ce réseau et de l'interaction que nous avons entre nous... Je ne sais pas si savoir que d'autres followers voient ces phénomènes ou pas soit "rassurant" pour l'instant. 

Et puis si ceci a un rapport avec les U => HU. Ils en parleront... ou pas (: donc à suivre..."

Quelques précisions apportées par Tintin : La boule ne restait visible que très peu de temps (quelques secondes à peine), et cette dernière fois, il a eu l'impression qu'elle l'autorisait à la prendre en photo.
Elle était également plus proche que les fois précédentes.
Elle se déplaçait en saccades (passant d'une position fixe à une autre par un bond ultra rapide semblable à une téléportation), donnant à Tintin l'impression de clignoter (persistance rétinienne ?). Il a même cru en voir deux le jour de la photo, alors qu'une seule est visible sur le cliché. Pour celle repérée la nuit, il a semblé à Tintin qu'elle était entourée d'un halo. D'une apparition à l'autre, la sphère ne semblait pas rigoureusement de la même taille.

Pour la petite histoire, Tintin me demande d'indiquer qu'il avait prié pour avoir une manifestation ummite juste avant la première apparition. Il avait été abonné dans la foulée et avait vu la sphère.

Certains penseront en voyant la photo à un ballon en mylar sphérique. Mais pourquoi y aurait-il tant de ballons autour de Tintin, y compris la nuit ? Et il faut bien reconnaître que la description du mode de déplacement ne colle guère.

Je vous laisse donc, comme d'habitude, vous forger votre propre avis.
N'hésitez pas à commenter ou à poser des questions !

Comme tous les témoignages de ce blog, il convient de prendre en compte l'avertissement suivant.

Témoignage suivant