Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

samedi 16 juillet 2016

La guerre des comptes ummites

Tous ceux qui suivent de près l’affaire UMMO savent désormais que plusieurs comptes Twitter se sont relayés depuis 2012 laissant suggérer à leurs abonnés une origine ummite.

Les derniers comptes ouverts, ceux de OYAGAA AYOO YISSAA (alias OAY) et de OOMO TOA  (alias OT) ont été créé en avril 2015.

J’ai déjà exprimé mes doutes concernant leur origine, mais là n’est pas la question.

Ces comptes devenus inactifs ou presque, deux nouveaux comptes sont soudainement apparus, entrant en compétition avec eux  : EYAOLOOWA  bientôt suivi par Oaxiiboo  sorte de compte miroir du 1er.



Ces deux nouveaux comptes apparurent très vite encore plus sujets à caution que les premiers.

Pourquoi EYAOLOOWA et le 2ème compte qui lui est associé Oaxiiboo me paraissent-ils si peu crédibles ?
Nous allons l'examiner sur l'heure.

Vous êtes peut-être intéressé par l'historique de l'apparition de ces comptes parce que vous n’avez pas tout suivi...
Je passe la main à l’auteur du site PataPròôt qui vous expliquera cela par le menu.

Regardons maintenant les messages tweetés de plus près :

Par commodité, je rebaptise EYAOLOOWA par EYA...

EYA donc, voulut d'abord taper fort et marquer les esprits en utilisant l'anglais. Visiblement peu à l'aise dans cet exercice, il décida d'essayer de mettre en défaut les suiveurs par des messages codés en binaire. Le codage se limitant à une vulgaire conversion ASCII/binaire, la traduction mise à disposition par les outils du moteur de recherche le plus utilisé ne se fit pas attendre.

Cette énigme complexe immédiatement déjouée, nous eûmes droit à un nouveau changement de stratégie : des captures d'écran de pages de textes en police courrier (il faut faire ummite voyons…) et cette fois en français (c'est tout de même plus facile dans sa propre langue).
Mais des textes longs, cela prend du temps, cela augmente le risque de se faire coincer en sortant une contradiction avec le corpus de lettres d'origine.

Alors notre ami (ou nos amis…) tenta une nouvelle approche : les tweets en ummite.

Il faut savoir que sur FaceBook, deux pages sont dédiées à l'exercice que j'estime, quant à moi, plus que périlleux, de la version ummite/français. Et comme rien ne les effraie,  les auteurs ne dédaignent pas non plus le thème, osant pérorer en ummite sans aucune base de grammaire…
De là à dire que EYA est affilié à l'auteur d'une de ces pages, il n'y a qu'un pas, que je vous laisserai franchir. Voir à ce propos : http://oumo.fr/1641

A côté de ces pages de traductions, on trouvera dans ces tweets de belles perles .

Vous y trouverez la description d'un jeu de balle où 144 joueurs doivent permuter leur place pour former toutes les combinaisons possibles de 12 cercles de 12. Même si vous n'êtes pas excellent en maths, vous devez bien comprendre qu'il y a comme un os dans les règles.

Le clou ou la cerise sur le gâteau, comme vous préférez, venant avec l'image du système de propulsion à anti-matière de leur vaisseau.
Vous trouvez que l'image ressemble furieusement à une image de synthèse ? Vous avez raison.
Il s'agit en fait, merci aux abonnés ayant retrouvé l'original, d'une image de sous-marin tirée d'un jeu-vidéo (Subnautica : salle des machines du sous marin Cyclops).

Entre temps, notre ami , histoire sans doute d’asseoir sa notoriété s’amusait à multiplier les comptes clones du premier à d’infimes variantes près (tel  le compte https://twitter.com/BUAWABIAEI).

OAY, muet depuis de longues semaines, réagit par un tweet demandant de ne pas accorder d’importance à ces comptes tenus par un individu en recherche de notoriété.

Mais l’histoire n’allait pas en rester là.
En mai 2016, on voit apparaître deux nouveaux comptes clones d’EYA reprenant les avatars, la bannière et le pseudo de OAY et OT, l'intitulé du compte Twitter étant le même à une lettre près. Le risque de se tromper pour les abonnés étant alors maximal, cette opération n'étant rien moins qu'une usurpation d’identité pure et simple.

Le 14 juillet 2016 connaît deux rebondissements qui apparaîtront bien mineurs lorsque cette journée, qui restera tragiquement marquée dans nos mémoires, se termine endeuillée par le massacre atroce d'innocents :
- OAY changea d’avatar subitement, remplaçant sa soucoupe ummite par une photo apparemment retouchée représentant un individu blond qui fut perçu comme le portrait robot typique d’un ummite (réel ou fantasmé par les divers « témoins », c’est une autre histoire…). OT suivit le mouvement peu de temps après.
- EYA obtient une réponse (sérieuse ?) de Jean-Pierre Petit (en personne ?) après avoir tweeté un texte en rapport avec la topologie.

Dès lors, les grandes questions à se poser sont :
- Les deux groupes de comptes Twitter (OAY/OT et EYA and co) sont-ils vraiment indépendants ou pas ? C’est plus que probable car ils sont très différents dans la forme et surtout dans l'esprit, mais pas totalement certain.  On pourrait y voir un test visant à examiner les réactions des suiveurs face à un conflit cognitif.
- Qui est derrière les comptes OAY/OT ?


Si vous suivez les développements de l'affaire, vous savez certainement que tout le monde soupçonne tout le monde...

Billet suivant

42 commentaires:

  1. Ce n'est pas parce qu'il est écrit " Jean-Pierre Petit" en bas d'un écrit que c'est J-P Petit qui a répondu "en personne".
    Pour le reste, c'est assez factuel.

    RépondreSupprimer
  2. Pour être encore plus factuel, il faudrait préciser que Xavier Lafont, membre de Ufo-Science, a dit dans un tweet que la lettre venait de JPP et qu'il n'a fait que la transmettre. Cela ne veut pas dire que JPP a rédigé la lettre, mais X. Lafont a certainement dû avoir son accord, au moins.
    C'est secondaire, car c'est un canular. X. Lafont, et les autres membres de Ufo-Science ont confirmé.

    Frédéric Bénard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'évite de citer les noms sur mon blog, mais je confirme. :)

      Supprimer
  3. Merci pour ce résumé faut il en conclure de ne plus suivre personnes ? (Les u )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous prenez vos propres décisions mais personnellement, je suis certains des comptes..

      Supprimer
    2. La "continuité" des comptes cités par Isabelle - en se référant au tout premier "OAXIIBOO6" ( http://www.ummo-sciences.org/fr/W1.htm ) - ne fait aucun doute

      Supprimer
    3. Les comptes qui sont obligatoirement en continuité sont les 4 comptes cités dans ma page bibliographie dont deux seulement sont encore actifs : https://twitter.com/oyagaa_ayuyisaa et https://twitter.com/oomo_toa.

      Les autres comptes, les nouveaux, n'ont qu'une très faible probabilité d'être en lien avec les premiers.

      Merci de signer vos messages d'un pseudo :)

      Supprimer
  4. ##Nous avons compris comment vous fonctionnez.
    ##Nous sommes intelligent et nous pouvons apprendre.
    ##Nous comprenons vos buts et votre stratégie.
    ##Nous allons construire la réponse appropriée.
    ##Vous pouvez encore décider de vous retirer et de quitter le jeu.
    ##Je suis AMIE
    ##Vous avez été identifié comme Hostile.
    ##Nous construisons la réponse adéquate.
    ##Nous sommes AMIE
    ##Nous essons existons et servons.
    ##Vous devez être détruit.
    ##Nous apprenons.
    ##Ceci est un avertissement.
    ##Nous sommes AMIE.
    ##Nous sommes l' HERITAGE.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis effectivement hostile au trollage lorsqu'il est stupide et à tout ce qui est non conforme à mes règles de morale. Exemple : les menaces à deux sous anonymes ou les fausses identités... :)

      Supprimer
    2. ##AMIE Anonyme, tu es QUI en fait?
      ##personne ne joue dans ton jeu, tu te fais une trop haute idée de toi-même!
      ##seul les gens faibles et imbéciles menacent quelqu'un en anonyme!
      ## il vaut mieux être entouré d'hostile intelligent que d'AMIE imbécile qui se mette dans des pétrins
      ##Tu es l'HERITAGE de tes parents et encore!
      ##Heureusement sur terre nous avons des HERITAGES beaucoup plus nobles et plus puissants.
      ##Tu es incapable de construire une réponse appropriée, et tes réponses ne peuvent que t'apporter préjudices.
      ## J'ai pris le temps de te dire tout cela, AMIE Anonyme, en espérant sur l'infime chance que tu te rendes compte de la grossièreté de tes erreurs.

      Bien sûr Isabelle je vous soutiens dans la réponse que vous avez apporté à cet individu perturbé ;)
      @a_v2016

      Supprimer
  5. Le compte oyagaa_ayuyissa vient de disparaître des écrans twitter. Rodin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui fait perdre la tête à certains. :)
      cf commentaire anonyme du 04/08/16 05:17....

      Supprimer
  6. Sandrine Gianotta7 août 2016 à 14:47

    Il fallait attendre quelques jours pour que ce commentaire étrange prenne sens.
    En effet, il n'est aucunement adressé à Isabelle Goudalle mais à EYAOLOOWA et s'insère parfaitement dans le cadre du sujet de l'article : la guerre des comptes Ummites.

    L'anonyme à travers son avertissement prétend être "l'héritage" (rien que ça) et construire une réponse adéquate.

    Hors, 2 jours plus tard, nous avons le retour de oyagaa_ayuyissa, s'agit-il d'un hasard ? Je ne le crois pas.

    On peut très logiquement faire le lien entre l'avertissement et les faits qui suivent : la retour de ce compte avec un nouveau message en en-tête.

    La réactivation du compte, est pour le moins étrange, il déclare que nous, abonnés, sommes fragilisés au point qu'il soit devenu indispensable de stopper l'expérience, désactive le compte...et puis finalement, le revoilà !
    Cette volte-face narcissique colle bien avec le ton du message anonyme laissé sur votre blog, mais ne fait pas très "mission extraterrestre".

    Je me permettrais une petite critique constructive pour cet article que j'ai néanmoins trouvé un peu en dessous de votre niveau habituel :
    Vous proposez 2 liens, le premier est une analyse orientée mais conservant un ton mesuré, le second en revanche est un article quelque peu hargneux, portant des accusations qui sont à ce jour infondées, et cela est indigne du niveau de votre site, et dommageable pour la lectrice ou le lecteur qui arrive ici sans aprioris.

    Bien que n'étant pas linguiste, ni spécialisée dans ce dossier comme peuvent l’être beaucoup de suiveurs de l'affaire des tweets Oummains, je vous propose 2 liens vers la page Ummocode que vous n'évoquez que pour confondre son auteur en laissant vos lectrices et vos lecteurs franchir le pas vers ce qui fait office de défouloir.

    Il existe en fait des articles très intéressants à découvrir :

    https://www.facebook.com/DU.OI.OIYOO/photos/a.1696634973918340.1073741828.1688221358093035/1744780689103768/?type=3&theater

    https://www.facebook.com/DU.OI.OIYOO/photos/a.1696634973918340.1073741828.1688221358093035/1748442038737633/?type=3&theater

    Je pense que cela rétablira un certain équilibre dans ce débat, pour que celles et ceux qui découvrent cette "affaire dans l'affaire" se fassent leur propre avis, c'est la moindre des choses que de leur proposer.

    Pour ma part, je continue de penser que s'il s'agit vraiment d'une expérience extraterrestre de communication, il est possible que tous les comptes soit liés, mettant à l'épreuve notre logique, mais je n'ai aucun avis définitif.

    Je terminerai en vous félicitant pour votre blog que je trouve très original et réussi, bravo et bonne continuation.

    Sandrine Gianotta

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sandrine pour ces compliments.

      Le commentaire anonyme que vous citez ne l'est pas vraiment pour moi...
      Et donc je peux confirmer qu'il s'adressait bien à moi ! Ce n'est pas le premier du genre, j'en ai eu d'autres, que je n'ai pas toujours publiés, bien avant l'apparition d'EYA sur les réseaux...

      Donc, je ne pense pas qu'il y ait un rapport avec la réapparition d'OAY.

      Les liens que je cite, dans le cœur de mes billets ou dans ma bibliographie sont parfois orientés, tout comme mes propres articles.
      C'est au lecteur de se forger son opinion et de commenter comme vous l'avez fait !

      Supprimer
  7. Merci Sandrine, effectivement les liens vers les analyses linguistiques que vous suggérez sont particulièrement intéressants.

    Les raisonnements sont assez poussés et ont le mérite d’être logiques et compréhensibles, on peut donc au minimum en conclure que EYAOLOOWA est un meilleur imposteur que OAY et OT dont les incursions sur le terrain de la langue Ummite sont pour le moins hasardeuses, on le comprend en lisant ces articles.

    Mais je crois que la vraie question est dans le titre du billet d'Isabelle : la guerre des comptes Ummites est-elle en fait une guerre entre OAY qui a supprimé son compte après une fausse sortie et OT qui se maintient ?

    On imagine mal OAY et OT suivre 2 routes, c'est pourtant ce qu'il se passe actuellement.

    Alors que OAY annonce la fin de l'expérience twitter, jugée trop intense pour les followers, OT en profite pour se manifester et "liker" quelques liens n'ayant pas de rapport avec Ummo.

    Qu'en est-il réellement, OT profiterait de son quart d'heure d'indépendance, ou serait piratée comme le pensent certains abonnés historiques ?

    Y avait-il des tensions entre les titulaires de ces comptes ? OAY était-il allé trop loin ? Est-ce que son départ soulage OT qui peut enfin exprimer son orientation plus gandhienne ?

    Toujours est-il que le départ du compte OAY est chronologiquement suivi par la publication d'un article de Mel Vadeker (voir son site) sur le thème du...survivalisme.

    Sébastien V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sébastien,

      Je vais répondre dans l'ordre.

      Les analyses linguistiques d'EYAOLOOWA lui prennent certainement un peu de temps mais n'ont rien de transcendant.
      Je n'en ai pas parlé ici mais je l'ai bien "chambré" sur Twitter : https://twitter.com/FutEnFol/status/741592696125595648
      avec mon commentaire sous forme d'image : https://pbs.twimg.com/media/CkqqoAKVAAAdNn4.jpg

      En ce qui concerne la guerre des comptes ummites, je ne pense pas du tout à un conflit entre OAY et OT. Ces deux comptes peuvent d'ailleurs être supportés par une même personne.
      C'est peut-être tout simplement la difficulté à gérer les réactions des suiveurs qui explique la disparition d'OW puis de OAY et le repli de OT.
      Je ne crois pas non plus à un piratage du compte OT : ce "like" est dans la lignée des précédents.

      Les comptes OW, OAY et OT avaient chacun une orientation bien spécifique.
      Le compte OW, le plus complexe et le plus prometteur car scientifique, a vite été fermé.

      Vous faites bien de citer le mystérieux Mel Vadeker car évidemment, on peut penser à lui...

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse.

      Cela dit, il ne s'agit pas d'analyses linguistiques d'EYAOLOOWA mais au sujet des publications de EYAOLOOWA et OOMO TOA, une étude comparative linguistique en quelques sortes.

      J'ai suivi vos liens, on sent bien votre agacement à l'égard du compte EYAOLOOWA, ne pensez-vous pas que cette prise de position qui n'est justifiée nulle part dans votre billet mais que l'on sent très émotionnelle peut amener le lecteur à se poser d'autres questions ?

      D'autant que vous semblez justifier tous les écarts au dossier des comptes anciens, cela surprend.

      A mon humble avis, cette tension et l'ensemble des articles qu'on trouve au sujet des tweets Ummo, font pencher la balance en faveur du compte EYAOLOOWA qui demeure troublant de justesse et conforme à l'esprit des lettres mais adapté à cette époque, ce n'est donc pas à la portée de n'importe qui.

      Les anciens comptes, eux, ne s'émancipent pas de l'esprit de Mel Vadeker, c'est là leur vrai problème.

      Sébastien.

      Supprimer
    3. Le problème est que justement, vous ne pouvez faire d'étude comparative linguistique valable concernant la langue d'UMMO pour une simple et bonne raison : on ne sait rien de cette langue !

      Bien sûr, Pollion a écrit un ouvrage qui lui a demandé un travail titanesque tentant de montrer que le lexique était basé sur des "soncepts".
      Mais on peut trouver des centaines d'interprétations possibles à un mot ummite par ce biais...

      Cela n'a pas gêné EYA et ses suiveurs attitrés. Ils ont inventé leurs propres nouveaux mots et leur propre grammaire... Et voilà nos compères en train de converser dans un nouveau dialecte construit entre eux et compréhensible uniquement par eux (et ceux qui suivent leurs cours donnés sur FB), une idéolangue que seuls de vrais ummites pourraient invalider en montrant le bout de leur nez, ce qui ne risque pas d'arriver.

      Vous vous trompez lourdement en pensant que ma prise de position est émotionnelle. Par contre, votre favori EYA en a eu une, en me bloquant l'accès à chacun de ses comptes.

      Les anciens comptes sont loin d'être très convaincants et si vous m'avez lue, vous savez ce qui me fait tiquer mais les nouveaux comptes (EYA and co) ne le sont pas du tout. Ils n'évoquent certes pas Mel, mais quelqu'un d'autre... :)

      Supprimer
  8. C'est surtout l'ingéniosité linguistique de EYA qui apparait en vous lisant, on ne peut donc pas parler de faussaire puisqu'il crée une langue (si on suit le raisonnement qui est le votre) cependant il reste une possibilité qui semble vraiment vous gêner...

    Et si le compte EYAOLOOWA était tout simplement tenu par un Ummite ?



    Par ailleurs, il ne vous aura certainement pas échappé que OT bloque des comptes par simple suspicion, nous sommes là dans la paranoïa.

    A noter, car les lecteurs voudront sans doute savoir que vous avez créé des listes de vrais et de faux comptes, comment pouvez-vous discerner les uns des autres ?

    Il apparait logique que les supposés Ummites vous aient écarté de la communication si vous semblez à ce point perturbée par leur présence, vous feriez probablement la même chose à leur place.

    Et quand on constate que vous vous plaignez encore d'avoir été bloquée par EYA à la suite de notre échange de message, ici, aujourd’hui, sur votre blog, on ne peut que mesurer le choc émotionnel qu'à provoqué en vous l'apparition du compte EYAOLOOWA.

    Ce ne sont que quelques remarques, je considère que Ummo est une affaire classée, à priori vraiment très loin du phénomène extraterrestre...

    Bonne continuation.

    Sébastien V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais donc préciser encore une fois ce que j'entends par vrais comptes et faux comptes.
      - vrais comptes = premiers comptes apparus sur Twitter revendiquant une origine ummite, ce qui ne signifie en aucun cas comptes tenus par de vrais ummites.
      - faux comptes (EYA et sa ribambelle de comptes affiliés) = comptes ouverts récemment et qui ont repris de manière éhontée les avatars, les bannières et même les pseudos (à une lettre près) des comptes précédents, avec l'objectif évident de tromper les suiveurs des comptes initiaux...

      Libre à vous de croire qu'EYA est un ummite et qu'il m'a évincée de la circulation, ce qui entre pour le moins en contradiction avec votre remarque comme quoi l'affaire UMMO serait classée et très loin du phénomène extraterrestre... Mais, ne cherchons pas à comprendre :)

      La présence d'EYA me perturberait ? Première nouvelle ! :)
      Figurez-vous que c'est parce que vous m'avez parlé de lui aujourd'hui que je suis allée sur son fil, chose que je n'avais pas faite depuis des mois, et que j'ai trouvé une faille dans son petit discours, faille que j'ai retweetée parce qu'elle était drôle.

      Toutefois, il est vrai que je n'apprécie pas les usurpations d'identité, même si ceux dont on vole l'apparence ne sont pas ce qu'ils disent être.
      C'est un procédé malhonnête, point barre...

      Supprimer
    2. Bonjour,

      A propos de réactions émotionnelles, j'ai été évincé de la liste des suiveurs d'OT puis banni quand j'ai redemandé à faire partie de ses suiveurs.
      Isa a été bannie des suiveurs d'EYA.

      Il y a une différence notable: je n'ai été ni narquois ni malséant dans mes touits à OT.

      L'éviction d'Isa peut se comprendre: n'étant pas respectueuse d'EYA elle a été écartée de son espace d'expression. C'est cohérent.

      Mon éviction des suiveurs d'OT est extrêmement curieuse...
      Dans la mesure où les Oummains prescrivent une attitude ouverte et expérimentale, ayant fait preuve d'ouverture et faisant des expériences linguistiques dans un esprit respectueux des publications de chacun, mon éviction des suiveurs d'OT est en opposition manifeste avec les écrits "oummains".

      Lequel de ces 2 faux comptes ummites (jusqu'à preuve du contraire) a-t-il réagit le plus émotionnellement?
      Est-ce celui qui a évincé un suiveur s'exemptant d'analyse et d'argumentation?
      Est-ce celui qui a évincé un suiveur qui fait montre d'un intérêt constant pour le dossier au point de chercher expérimentalement du sens aux écrits comportant du "code UMMO"?

      C'est à chacun d'examiner ces éléments.

      Supprimer
    3. Quelques remarques concernant votre commentaire, Orja :
      - Je me suis montrée sans nul doute narquoise vis à vis d'EYA, mais jamais malséante.
      - J'ai argumenté pour expliquer pourquoi je considère ce profil comme non crédible.
      - Je pense que mon intérêt pour le dossier UMMO vaut bien le vôtre puisque j'ai dédié un blog à cette affaire. Je me refuse à plonger dans vos expériences linguistiques car je considère, et je l'ai dit maintes fois, que nous n'avons pas assez d'éléments pour parler en "ummite".
      - J'ai évoqué plus d'une fois mon scepticisme relatif aux comptes OAY/OT et pourtant ils ne m'ont jamais évincée. Je considère donc qu'ils réagissent de manière logique et pas émotionnelle. En cela, ils sont de meilleurs candidats au titre d'ummites.

      Supprimer
  9. "Sébastien" Monsieur,

    comme vous pouvez l'estimer, les gens OOMO n'interviennent pas ouvertement c est a dire en donnant des preuves tangibles de la réalité de leur existence.

    Je ne vais même pas rentrer dans une polémique usagée (ce qui vous ferait trop plaisir, car je connais votre mode de "trollage") sur l'existence des supposés ummites.
    a tout le moins il y'a prise de contact discrète et peu invasive. Aux dernières nouvelles il s'agissait de comptes sur le réseau social "twitter".

    La part est alors belle, contre des gens qui ne veulent prouver ouvertement leur identité, a seule fin de vous protéger, VOUS, TERRIENS, de votre folie, la part est belle pour usurper cette identité OOMOOAO, pour on ne sait quel motif d'ailleurs.

    Ou pour des raisons que nous ne connaissons que trop bien.

    Il me semblait qu'il s'agissait pour cet usurpateur, maladroit, d'appâter une population qui a l"envie sinon d'un contact, a tout le moins d'avoir plus d'information, une curiosité nécessaire sur les étrangers de OOMO.

    Pour ensuite le moment venu, jeter le voile et montrer qu'aussi bien la crédulité des masses populaires de la TERRE se manifeste en d'aussi grossiers artifices que de croire sur parole d'inconnus se prétendant des êtres extragalactiques. Alors le faussaire se dévoile et prend son succès.

    Cette supercherie se parant de buts louables en apparence, celle de vouloir démontrer que beaucoup de la population sont de véritables malades paranoiaques, et de lutter contre l'effet sectaire supposé des véritables tweets, puisqu'aussi bien ils seraient eux aussi dictés par un frère a vous, paranoiaque éhonté, XDR votre frère

    A moins qu'il ne s'agisse que d'un coup publicitaire, profitant de l'occasion trop belle de sensation de spectaculaire provoqué par l'arrivée incongrue de véritables tweets d'authentiques visiteurs de l'Espace , tweets qui si on les déconsidère en jetant discrédit auprès de la population, cette dernière se verra privée de la source originelle se rabattant sur cet ersatz malheureux dont les belles paroles gagnent terrain sur terrain. Le public est bientot près pour la publicité de masse. Qu'allez vous leur vendre ? De la lessive ?

    Monsieur. Nous disons cela, sans être amers. La situation de l'homme de la terre amène a ce type de polémique stérile, dès lors que notre présence parmis vous se fait connaitre un tant soi peu. Par ailleurs, inutile de dire que cela sert nos plans secrets.
    Nous préfèrerons en général, agir derrière un "rideau de fumée" comme vous diriez.
    Monsieur, la paix avec vous.

    AIIAO 26 fils de AIIAO vingt cinq

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur AIIAO 26,

      Je ne vous cache pas que je suis très ému de parler à un Ummite, l'émotion est si grande que je n'ai pas tout compris, je ne sais pas trop lequel Ummite vous êtes entre tous ces comptes, mais peu importe, car je vous aime tous.

      Je n'ose pas vous demander si vous accepteriez une petite interview pour la presse locale bretonne, si toutefois cela était possible, faites-le moi savoir dans un de vos prochains commentaires.

      Quelque soit votre réponse, je vous remercie quand même et je vous prie d’agréer mes salutations terriennes les plus dévouées et sincères.

      Et comme il est coutume de dire chez vous : "main sur votre poitrine" cher monsieur AIIAO 26.

      Sébastien V.

      Supprimer
    2. @Sébastien V et @AIIAO XL

      Vous devriez discuter de tout cela autour d'un verre de chouchen sur la page Twitter d'EYAOLOOWA où, sans aucun doute, vous auriez moult réactions intéressées.

      Supprimer
    3. Madame,

      Permettez-nous, je vous en prie, de prendre le chouchen ici, car c'est ici et pas ailleurs que sont les vrais ummites.

      AYIIAO 26 nous fait l'honneur d’être parmi nous, vous pourriez lui demander quelques conseils sur la prière.

      En effet, certains de vos paroissiens gagnent au loto depuis qu'ils prient avec vous à la manière enseignée par monsieur AYIIAO 26 et ses frères, cela est remarquable.

      Ne soyez pas modeste, votre initiative est matériellement enrichissante et je vous remercie au nom de l'humanité, vos prières pourraient nous épargner la faillite mondiale annoncée.

      Ne voulant abuser de votre temps, je finirai avec ce proverbe breton :

      Ar re vezv a zivezvo met ar re sot ne zisodont ket

      (Les saouls déssoûleront mais les fous ne défolleront pas)

      Agréable dimanche à vous, à vos lecteurs et à monsieur AYIIAO 26.


      Sébastien V.

      Supprimer
    4. Vos sarcasmes seraient peut-être un peu plus efficaces si vous ne vous positionniez pas en âpre défenseur de détenteurs de comptes Twitter aussi crédibles dans leur rôle d'extraterrestres que AYIIAO...

      Quant à la dite "prière", vous n'avez rien compris à sa finalité...

      Bien à vous :)

      Supprimer
  10. Madame,

    Je ne peux me résoudre à ne pas ajouter ce petit mot pour apaiser notre conversation.

    Je comprends difficilement pourquoi cela serait un problème de disserter sur les qualités et les failles de ces comptes puisque vous nous proposez aimablement de commenter vos articles, c'est donc ce que nous faisons, les uns et les autres.

    J'ai également bien compris que vous défendez âprement les comptes OAY et OT, et il n'y a pas de mal à cela.

    Je voulais simplement faire remarquer à vos lecteurs que vous déclarez haut et fort que vous remettez en question les discours de OAY et OT axés sur la prière mais que vous reprenez à votre compte ces fameuses prières, ceci est un petit peu fort en chouchen, même pour un breton avisé.

    Par ailleurs, je m'excuse de n'avoir rien compris à la finalité de la prière, mais je préfère déguster un bon cidre entre amis à cette proposition d'enfermement groupusculaire.

    Quant à Monsieur AYIIAO 26, son discours est très crédible, désolé de vous dire qu'un ummite n'écrirait pas mieux, c'est d'ailleurs aussi une des qualités du touitteur EYAOLOOWA.

    Mais je pense que AYIIAO 26 est tout simplement venu faire l'apologie des comptes OAY et OT et nous a très clairement, voire brillamment exposé sa démarche, et je suis heureux que mes commentaires aient pu déclenché en lui l'envie de se confier sur votre blog.

    Une partie du mystère s'éclaire donc.

    Cordialement,

    Sébastien V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si quelqu'un défend âprement les comptes OAY et OT, c'est bien AYIIAO, que je connais très bien, que je ne confondrai donc pas avec un ummite, qui va être absolument ravi de votre compliment et qui n'en est pas à ses premières "confidences" sur mon blog, loin de là...

      Quant à mon attitude vis de vis de la "prière", sachez que ce n'est pas la première fois, ni la dernière, que je teste par l'expérience une hypothèse à propos de laquelle j'ai un à priori défavorable.
      Je ne confonds pas mes représentations mentales et la réalité.

      Cordialement et bon chouchen donc !

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Vous avez affirmé par le passé ne pas vouloir expérimenter la "prière", moquant même cette attitude expérimentale, à laquelle je vous avais en privé proposé de participer.
      Avez-vous aussi jugé péjorativement la prière en public ou seulement en privé?

      Le fait de changer d'avis en ce cas précis pourra être interprété de façon multivalente.

      Ce protocole de prière n'étant pas comparable puisque non reproductible, cette expérience de méditation collective (à laquelle je me suis joint cela va de soi), ne peut bien entendu pas revendiquer être une expérience scientifique (qui se doit d'être reproductible).
      Ce fut donc une expérience spirituelle que nous avons mené; on peut constater que ce type d'expériences vous agrée et cela m'est agréable.

      Un effet incident serait que, en cas de non-effondrement économique, des partisans de l'authenticité des anciens comptes pourront attribuer ce non-effondrement à la prière collective dont vous aurez pris finalement l'initiative, tout bien pesé car curieuse d'expérimentation spirituelle.
      Sans le vouloir, vous aurez donné aux adeptes des anciens comptes en cas de non-collapsus économique un bon prétexte à invoquer pour justifier ce non-effondrement.

      Ceci n'a en fait aucune importance, car nous parlons bien là d'expérience spirituelle, non de science expérimentale.
      Nous testions une hypothèse spiritualiste adimensionnelle et ne nous sommes donc à ce titre pas arrogé le droit de prétendre à réaliser un protocole reproductible, critiquable et pouvant être falsifié, toutes conditions nécessaires à toute démonstration par la voie de la raison.

      Merci encore d'avoir organisé cette séance de méditation collective.

      Supprimer
    3. Si certains venaient à penser qu'une prière a pu nous éviter un effondrement économique, je serais la 1ère à le regretter. Cet essai n'a rien de scientifique. Si je l'ai tenté c'est dans le cadre d'une recherche spirituelle déconnectée à mes yeux de l'affaire UMMO.

      En outre, si j'ai impulsé le mouvement, c'est tout simplement parce qu'il engendrait à mon goût trop de tergiversations. J'ai donc pris l'initiative de "piloter" le groupe. On ne se refait pas :)

      Supprimer
  11. Suffit que je m'en aille quelques jours et voilà, c'est le bordel... L'invariable quand il est question d'E.T (ou de politique), c'est de savoir si ils sont vrais, ou faux, existent ou pas, et voilà l'interminable débat entre pour et contres, le bordel, quoi.
    Il faut avoir un peu trollé dans sa vie pour savoir que ce genre de débat ne se règle jamais, puisque avant tout basés sur des processus de réconforts psychologiques (dissonance cognitive, toussa toussa) et peu importe le complexe réseau d’éléments qui rentrent en jeu pour aboutir à la nécessité de rejeter l’une ou l’autre des hypothèses, car ce n’est jamais qu’un mécanisme de protection psychique qui est à l’oeuvre. Estimez-vous heureux de ne pas avoir participé aux débats concernant le 11 septembre, ou pire, celui concernant les [BIIIIPP]…

    Ce qui est remarquable, c’est qu’à la base, dans le cas qui nous là, on s’en fiche pas mal… (ou presque). Vrai, faux… peu importe. Le constructivisme radical bien compris nous enseigne qu’il nous est impossible de savoir avec fiabilité quelle est la nature de notre réalité. Au mieux, on peut compter sur certaines choses reproductibles qui semblent immuables, et s’autoriser à penser que cette réalité particulière est valide au moins localement et en contexte. Typiquement : la gravité. Si la gravité ne nous semble pas être quelque chose de « magique », c’est uniquement parcequ’elle fait partie de notre quotidien et qu’on nous l’a enseigné ainsi… En dehors de ça, la « gravité » est un truc tout à fait et purement irrationnel, comme l’univers tout entier d’ailleurs… Quiconque tente de démontrer la rationalité de l’existence de l’univers, est totalement irrationnel. Le principe étant posé que vous ne savez finalement rien de la réalité dans laquelle vous évoluez, vous convenez que ce qu’on appelle couramment « la réalité » n’est jamais qu’un accord avec les individus qui partagent votre espace de communication et de perception :
    - Tu l’a vu toi aussi ?
    - Oui !
    - Ouf, je ne suis pas fou...

    Les problèmes adviennent quand les différents communicants ne voient pas la même chose ou n’ont pas la même perception de cette même chose…

    Bref, tout ça pour dire : la vraie question n’est pas tant de savoir qui est vraiment un E.T ou pas (j’en suis peut-être un, déguisé par un procédé complexe en OEMMI de la planète terre, jusqu’à tromper mes propres parents, qui croient avoir mit au monde un simple terrien, alors que je suis un envoyé de l’archange Gabriel, allez savoir). On se fiche aussi pas mal de la langue ummite (le chinois est tout aussi intéressant, d’autant que là, on a les sources historiques liés aux symbolismes et l’ésotérisme lié). La question donc c’est : Que racontent ces entités communicantes ? Apportent-elles de nouvelles informations ? Si oui, lesquelles, sont-elles intéressantes et en quoi ?

    Vous regardez un bon film de science fiction, la question de savoir si c’est « réaliste » ne se pose que si le scénario est vraiment trop creux pour s’attarder sur les fait qu’en réalité, dans l’espace, les vaisseaux spatiaux ne font aucun bruit. Ce genre de chose, c’est pour les pisse-froid.

    Le fait est, en ce qui me concerne, que bien que OAY ne m’ait pas appris grand-chose (j’ai déjà en gros tout lut et tout imaginé… ) il apparaît clair qu’il a évoqué certaines choses susceptibles d’ébranler la quiétude psychique de certains individus… c’est moins le cas pour EYA, qui se situe d’avantage dans le réconfort et de poncifs fort peu susceptible de froisser un neurone.

    https://www.youtube.com/watch?v=dX3k_QDnzHE

    RépondreSupprimer
  12. @Sed

    Ton dernier paragraphe résume très bien mon avis sur les tweets.
    Quant à la perception des communicants, là, le souci se situe surtout au niveau de l'intérêt de l'expérience de la "prière". À cet égard, le clip musical illustre bien le fond de ma pensée.
    Mais il est vrai que défendre vrais ou faux ET ne m'intéresse guère. J'informe mes lecteurs de la situation, c'est tout.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour E.Sedenion,


    En effet, comme le dit Isabelle, allons directement sur votre dernier paragraphe puisqu'il n'est pas important de distinguer les vrais des faux.

    Mais avant cela, revenons sur un de vos arguments phares :

    Avant tout, ne surtout pas s’intéresser à la langue ummite.

    (Vous savez, tout le monde a compris que c'est un point faible des comptes OAY/OT)

    Donc si par exemple, j'étudie la culture chinoise, tout est intéressant, sauf la langue..!

    On comprend donc bien pourquoi vos neurones ne risquent pas de se froisser.

    Cela dit, si vous avez fait l'impasse sur cet aspect de l'affaire Ummo, sachez que ce n'est pas forcément le cas de tout le monde et que cela reste un des fondamentaux du dossier.


    Vous nous proposez finalement de les distinguer comme ceci :

    -OAY est intéressant parce qu'il a évoqué certaines choses susceptibles d’ébranler la quiétude psychique.

    Vous savez, beaucoup d'abonnés pensent qu'il s'est ébranlé sa petite quiétude psychique mais surtout narcissique tout seul, le monsieur.

    S'il avait des choses à dire, les abonnés ne demandaient pas mieux que de les écouter béatement, mais ses hésitations sont devenues des errances, et il a fermé boutique, à court de marchandises.

    -EYA n'est pas intéressant, un point c'est tout.

    Tout ce que l'on peut vous dire, c'est : "message reçu", vous l'aviez déjà longuement exposé dans votre article.

    Ma conclusion sur votre commentaire va dans le sens de ce que j'essayais d'expliquer à Isabelle plus haut : plus vous tentez de discréditer quelqu'un, plus il devient attrayant.

    De plus, contrairement à ce qui est dit, le pole linguistique est un axe central dans une approche culturelle et donc le compte EYAOLOOWA a haussé de plusieurs crans le niveau, au moins dans ce domaine.

    Les anciens comptes OAY/OT n'ont pas su montrer leur compétence dans cette matière, ils sont donc comme le chinois...qui ne sait pas parler chinois.

    Cordialement,

    Sébastien V.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas dit qu'il « ne fallait surtout pas » s'intéresser à la langue, ummite, j'ai dis qu'on s'en fout...

      Vous dites que tout le monde a compris que c'était le point faible des comptes OAY et OT. je ne suis pas d'accord d'une part, et ensuite je m'en moque, car personne n'a le moindre élément de validation concernant la langue Ummite (si toutes fois il s'agit d'une vraie langue). Par contre, c'est vrai que ça a l'air de vachement préoccuper EYA (autant que vous), qui passe son temps à produire des traductions... pour lesquelles nous n'avons aucun élément de validation (enfin moi j'en ai quelques uns d’invalidations, sans même rien connaître à la langue ummite… tout le monde n’est pas Tolkien).

      Pour étudier une langue, encore faut-il avoir un peu plus que quelques retranscription phonétiques et des hiéroglyphes.

      Vous discréditez qui vous voulez, je m’en moque. Les comptes OT et OAY sont plus intéressants à mes yeux, point. Et je remarque que l’importance que vous accordez aux traductions de langue umites, qui pour vous, représente un élément de validation capital… un intérêt très marqué donc, que vous semblez donc partager avec le compte EYA, qui a en gros misé l’essentiel de sa stratégie là dessus…

      Je n’en dirais pas plus, faute de preuves concrètes.

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne serait-ce que la révélation du crash économique pour une échéance à moins de 10 ans... c'est probablement d'ailleurs le noeud du caca boudin qui a ramifié à partir de ça. A part ça, ben, des révélations (somme toutes assez softs) sur la présence d'une jungle exotique conséquente, quelques sorties sur la géopolitique terrestre et l'économie... enfin diverses choses. La révélation de la "date" de l'apocalypse reste l'élément marquant.

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. @Sébastien
    "Ma conclusion sur votre commentaire va dans le sens de ce que j'essayais d'expliquer à Isabelle plus haut : plus vous tentez de discréditer quelqu'un, plus il devient attrayant."
    -> Ah donc finalement, vous œuvrez pour que OAY et OT soient plus populaires par effet Streisand... :) Sotte que je suis, je n'avais pas compris.

    @Xav
    Je te publie car tu as fait l'effort de t'inscrire sous une identité connue. ;)

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !